Nouveau challenger dans l’industrie de la beauté et déjà primé par de multiples récompenses, IN’OYA enregistre une croissance fulgurante dès le lancement de son produit phare, « Mon Sérum Anti-Taches ».

C’est avec UN produit d’une efficacité redoutable et scientifiquement prouvée que le laboratoire IN’OYA créé en 2011 par Abd Haq Bengeloune, ingénieur biologiste d’origine Sénégalaise, part à la conquête du marché Français.

Son SERUM ANTI-TACHES est le fruit de 10 ans de recherches génétiques sur les peaux pigmentées et de 2 ans de développement – en partenariat avec le CNRS et l’INSERM - d’une super molécule capable de résorber les taches sur les peaux mates et foncées en un temps record. Soit 28 à 56 jours au lieu de 3 ans !

Au coeur de la formule, pas d’hydroquinone ni de parabène, mais MEL’OYA, un complexe d’actifs brevetés surpuissants qui neutralisent les enzymes fabriquant les pigments foncés. Leur processus de production de taches est ainsi stoppé, sans effets secondaires et indésirables.

Une différence visible véritablement à l’oeil nu, jour après jour. Lancé au mois de juin, « Mon SERUM ANTI-TACHES » est déjà référencé dans une soixantaine de pharmacies et parapharmacie de l’hexagone. Le fondateur du Laboratoire IN’OYA prévoit 300 points de vente d’ici la fin de l’année. Un démarrage sur les chapeaux de roue qui reflète l’engouement du marché pour ce type de produit. Déjà récompensé par les prix « Meilleur projet Euroméditerranéen » du Phare, « Entrepreneur Africain de France » d’Africangels et « Tremplins de l’économie de la région PACA », ce nouveau challenger de poids sur le soin du teint prévoit deux lancements de nouveautés dans les 6 mois.