metro

La Côte d’Ivoire a signé une convention pour le projet « Projet métro Abidjan » entre l’Etat ivoirien et un groupe concessionnaire composé de Bouygues Construction, Dongsan Engineering, Hyundai Rotem et Keolis.

 Selon le gouvernement ivoirien, un train urbain reliera d’ici 2019 Abidjan, la capitale économique ivoirienne à son aéroport, afin de désengorger la ville. Le coût total de ce projet s’élève à 852 milliards de francs CFA, soit 1,3 milliard d’euros.

« Ce train, transportera environ 300.000 personnes par jour » sur une première ligne de 37,5 kilomètres, vise à résoudre le problème des embouteillages à Abidjan, qui engendrent des pertes importantes pour l’économie ivoirienne », a déclaré leministre ivoirien des Transports Gaoussou Touré.

 La ligne 1 du Métro d’Abidjan, d’une longueur d’environ 40 kilomètres, permettra de relier la commune d’Anyama à celle de Port-Bouët (Aéroport Félix Houphouët Boigny) en passant par les communes d’Abobo, Adjamé, Plateau, Treichville, Marcory et Koumassi.

 Les travaux débuteront en 2017 et la mise en marche de la première phase sont prévus pour 2019 pour une exploitation totale en octobre 2020, a expliqué Mme Jungwon Park, vice-présidente Afrique de Dongsan Engineering.